Communiquez avec nous au 514 792-4978
info@harmonieverdun.com

Historique

En 1989, voulant s’investir davantage auprès de la jeunesse verdunoise et répondant à un besoin du milieu, le Club Richelieu Verdun décida de créer une harmonie ; l’Harmonie Richelieu Verdun, qui devint par la suite le Richelieu Musical Sourire Verdun et aujourd’hui l’Harmonie Richelieu Monseigneur Richard que l’on connaît.

Après une première année, fort chargée à coordonner l’implantation de cette nouvelle œuvre, le Club Richelieu Verdun en confia l’administration à l’Harmonie même. Ce nouveau conseil d’administration était obligatoirement formé de trois membres du Club Richelieu Verdun, de trois parents d’élève et du directeur de l’école Notre-Dame du Sourire, M. Robert Claivaz. Au cours de cette première année, les cours de musique se donnaient dans le sous-sol de la résidence du directeur musical, André Laporte. Rapidement, ce local devint beaucoup trop petit, freinant ainsi l’expansion de l’harmonie. Il était impératif de trouver un local convenable. Ce fut mission impossible, même après plusieurs mois de recherche. L’existence de l’harmonie fut même remise en question.

Ayant eu vent de la situation, M. Robert Claivaz, alors directeur de l’école Notre-Dame du Sourire, réussi, non sans effort, à convaincre les autorités de la Commission Scolaire qu’il était prêt à prendre personnellement la responsabilité de loger, sans frais, l’Harmonie à son école, d’où le nom Harmonie Richelieu Musical Sourire Verdun, qui aurait pu s’appeler l’Harmonie Richelieu Claivaz Verdun tellement ce local a été et est encore aujourd’hui d’une importance capitale.

Depuis ce temps, l’Harmonie a réalisé de grandes choses : une tournée en Ontario, plusieurs participations au Musicfest Québec et Canada ainsi qu’au Festival des Harmonies de Sherbrooke et plus de 70 concerts. De plus, l’Harmonie a permis à plusieurs centaines de jeunes d’acquérir des valeurs importantes, de se faire des amis, mais surtout d’apprendre la musique.

Ce texte a été inspiré d’un texte de M. Roger Larocque, un membre fondateur de l’Harmonie.

Inscrivez-vous à nos alertes